HR

January 19, 2023

Temps de lecture

7

minutes

Quelques astuces pour faire venir les meilleurs candidats dans votre entreprise !

Comment donner envie aux jeunes comme aux moins jeunes de rejoindre votre entreprise ?

Cette question mérite réflexion … et si pour devenir un employeur compétitif il suffisait de suivre seulement 6 conseils. 

Quels sont les grandes tendances du recrutement pour cette année 2023 ?

  • Simplifier et fluidifier les processus de recrutement 

Les candidats à l’emploi trouvent les processus de recrutement au sein des entreprises trop complexes. Ils ne veulent plus consacrer autant de temps à « se vendre ». Il est donc essentiel de repenser les étapes afin de supprimer celles qui ne sont pas indispensables. Une chose est sûre cependant c’est que le CV et la lettre de motivation sont des outils qui perdureront sur cette nouvelle année.

  • S’intéresser à l’expérience candidat

Lors du processus de recrutement, il est important de prendre en compte le ressenti du candidat en encourageant les échanges. Ce sont de potentiels ambassadeurs de la marque ! Ils peuvent être de véritables leviers par la suite, pour trouver de nouveaux profils à condition que leur expérience de recrutement soit positive. Les recruteurs devront chercher à rendre agréable le parcours d’embauche.

  • Une stratégie « inbound recruiting »

Ce terme est une technique destinée à promouvoir de manière quasi personnalisée, sa marque employeur auprès des candidats en leur adressant des contenus au plus près de leurs attentes. Le but est d’attirer des candidats qualifiés. Contrairement à l’Outbound, l’Inbound permet de faire venir de manière automatique des profils adaptés aux besoins de l’entreprise en termes de recrutement, même si ces derniers ne sont pas en recherche active. 

  • Mettre en avant la flexibilité du travail 

Les candidats demandent de la flexibilité tant en termes de modes que de lieux de travail ou encore d’horaires. C’est une des premières questions posées par les futurs recrus et c’est une condition sine qua non de leur venue ou non dans l’entreprise. Les jeunes générations recherchent avant tout un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle même si le salaire reste un critère primordial dans leur choix final. Il est indispensable de proposer un salaire attractif et en corrélation avec le poste. Mais parfois des avantages qui facilitent le quotidien des collaborateurs peuvent aussi faire la différence. Avec de plus en plus de fins de mois difficiles, l’employeur peut envisager par exemple, faire appel à Spayr pour aider ses employés dans la gestion de leur paie. 


Spayr est un outil innovant qui donne la possibilité aux salariés de percevoir leur salaire en plusieurs fois en seulement deux clics à n’importe quel moment. 

  • Deux priorités : la marque employeur et la réputation sur internet

Les réseaux sociaux et internet dirigent la vie de tout un chacun. Les recruteurs ont l’habitude d’aller sur LinkedIn par exemple, pour se renseigner sur les candidats et à leur tour ces derniers font de même avant de candidater à un poste. C’est un moyen de trouver des informations essentielles sur le futur employeur. 82% des candidats se renseignent sur une entreprise avant d’envoyer leur candidature. Pour un candidat, il est indispensable d’avoir son profil sur LinkedIn pour gagner en visibilité, le recruteur y découvre son parcours professionnel, les missions qu’il a exercées et ses centres d’intérêt. Comme le disait Dale Carnegie, un écrivain et conférencier américain « nous n’avons jamais deux fois l’occasion de faire une bonne première impression ! ». En 2023, le phénomène se dupliquera aux entreprises. 

  • Gagner du temps et améliorer son efficacité par l’automatisation 

Il est important de supprimer toutes les tâches inutiles même dans le monde du recrutement pour gagner du temps mais aussi pour être plus performant et efficace. Le but d’un recrutement est de vérifier que le candidat est bien le profil idéal. Mais il doit le faire le plus rapidement possible pour éviter qu’il ne parte à la concurrence. Beaucoup de nouvelles méthodes se développent pour gagner du temps, comme les entretiens vidéos différés, les entretiens via teams ou les tests de personnalité. Ces derniers sont destinés à évaluer les soft skills à savoir l’esprit d’équipe, la résistance au stress, le sens de l’écoute etc.


En 2022, 58% des recrutements ont été jugés difficiles par les entreprises soit 13% de plus qu’en 2021. Il sera indispensable sur 2023, de modifier les processus de recrutement en utilisant les outils digitaux pour simplifier les différentes étapes liées à l’embauche d’un candidat, tout en continuant à développer la marque employeur et la notoriété de l’entreprise. 



Et pour ne rien rater de nos actualités, vous pouvez vous abonnez à notre newsletter !